dur d'arrêter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dur d'arrêter

Message par Invité le Sam 5 Nov - 19:52

Bonjour, je suis nouvelle venue sur ce forum.
je bois 1 ou 2 verres de vin le midi et 2 ou 3 wisky+2 ou 3 verres de vin le soir. Je ne bois rien pendant la journée. Mais je me sens dépendante psychologiquement. Mon mari s'en rend compte et ne supporte plus. Je sais qu'il y a pire au niveau consommation, mais cela commence à m'inquiéter. Le pb est que je ne sais pas si j'ai un vrai désir d'arrêter... d'autant plus que cet alcool me détend ( je suis très anxieuse), et me donne un sentiment de "liberté". Peut-on arrêter peu à peu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dur d'arrêter

Message par Invité le Mar 8 Nov - 21:50

Bonjour,
comme je comprends ton dilemme.
j'ai aussi envie d'un verre le soir après le boulot.
Mais quand j'ai essayé d'en prendre 1, j'en suis venue à 2 puis 3 jusqu'à perdre le contrôle.
Le lendemain j'étais triste et fatiguée.
Mon beau visage d'abstinente avait les traces de mon excès de la veille.
Alors j'ai changé un peu et j'ai attendu le wwek end.
Mais là encore je regrettais après car je n'avais rien fait de mon week end ; boire et dormir
Pourtant je faisais les lectures le matin, mais à midi j'avais envie de l'appéritif.
Je ne veux plus avoir cette envie.
je vais devoir affronter ce nouveau week end et je demande à ma Puissance Supérieure de me donner le courage de changer.
Ce n'est pas la solution de boire même un verre quand on sait que l'on a cette allergie à l'alcool. Même à petite dose le cianure de tue?
Alors une heure à la fois retarde donc ce premier verre
Suis de tout coeur avec toi
Capri972

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dur d'arrêter

Message par Invité le Mer 9 Nov - 8:17

Bonjour LOTUS ET CAPRI ainsi que ceux et celles qui passent

Bienvenue à vous deux.
C'est vrai qu'il est dur d'arrêter mais si on est bien entourer on peut ya arriver. Par expérience je pense qu'il faut ce faire aider dés que l'on voit que nous avons un problème avec l'alcool. Lotus je me revois quelques années en arrière j'ai tout fait dans la foulé et maintenant je le paye un peu. Mais l'essentiel et le but c'est arrêter donc parles en avec ton médecin essaye de suprimer petit à petit un verre par joursmais ne le fais pas d'un coup c'est ce que j'ai essayé de faire avec mon mari qui pour luii c'était une histoire de volonté.De mars où j'avais admis mon impuissance devant l'alcool je suis passée de 6 litres à 3 litres au mois d'octobre pour arriver sur un seuvrage dans un centre spécialisé.Et depuis je suis abstinente. Je n'ai pas fais de cure et je le regrette parce que je pense que ma guérison serait plus facile.Donc si je peux te donner un conseil fais toi aider et ne joue pas à .l'apprenti sorcier comme je l'ai fait c'est assez dangeureux.
Sur ce forum tu trouveras beaucoup de personnes qui ont une histoire différente , qui vivent différement leur abstinence .C'est une aventure merveileuse avec des hauts et des bas, avec beaucoup de tentation car la vie est faite ainsi. Et le plus dur au début c'est de ne pas toucher au 1er verre.

Le forum peut aider tu peux venir écrire ou pas nous poser des questions à consommer sans modération.

Venez nous rejoindre à la pause café c'est sympa on a des nouvelles de tout le monde et surtout ce sont des AAmies et AAmis avec un grand coeur.

Bises A bientot parmi nous
Cathy envois bisous envois bisous envois bisous envois bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le premier verre me tente

Message par Invité le Sam 12 Nov - 12:07

Bonjour,

J'ai besoin de ce verre en fin de semaine
Comme une récompense à mon abstinence de la semaine.
Pourtant je vois l'effet néfaste qu'il a sur moi. je connais par coeur ce que cela entraine. j'arrête mes activités, j'ai des idées noires et je dors très mal.
D'ailleurs c'est mon gros problème depuis quelques semaines.Je fais de mauvais rèves. Je rève de mon passé, de mon mari dont j'ai divorcé depuis 25 ans, de ma première maison qui était minuscule et à côté de ma belle mère.
De plus quand je parle de ma maladie cela m'insite à boire.
C'est ce qui c'est passé hier quand ma soeur qui vit en France a voulu savoir comment c'était ma cure
Il est sur que si je n'avais pas acheté la bouteille et qu'elle n'était pas à porté de main je n'aurais pas bu.
Mais j'avais la prétention de croire qu'un seul verre serait suffisant. Non j'en ai pris 4.
Ce matin je vais recommencer un jour sans, il le faut.
je tremble, j'ai une sale gueule et je veux faire mon ménage
me voici très tôt avec vous pour me donner du courage
à bientôt
Capri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dur d'arrêter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum